dyn_img/Bandeauqui-sommes-nous3.jpg

Decaux Alain

(1925 - 2016)

Statut

Membre d'honneur depuis 1983

Fonction(s) dans l'Académie




Fonction et/ou métier

Membre de l’Académie française, élu le 15 février 1979 au fauteuil de Jean Guéhenno (9e fauteuil).


Décorations

Grand-croix de la Légion d’honneur
Grand-croix de l’ordre national du Mérite
Commandeur des Arts et des Lettres


Biographie

Né le 23 juillet 1925, à Lille. Études à Lille au lycée Faidherbe, puis à Paris au lycée Janson de Sailly. Faculté de droit de Paris. Cours d’histoire suivis à la Sorbonne, pour son plaisir, sans le moindre souci d’obtenir un diplôme. Publie ses premiers articles d’histoire à partir de 1946. Son premier livre, Louis XVII retrouvé, en 1947. Couronné par l’Académie française, à vingt-cinq ans, pour son second ouvrage Letizia.
Attiré très tôt par l’audiovisuel, fonde à la Radiodiffusion française, en 1951 (avec André Castelot et Jean-Claude Colin-Simard, puis Jean-François Chiappe), La Tribune de l’Histoire, émission hebdomadaire qui sera diffusée sans interruption jusqu’en 1997. En 1957, il crée (avec Stellio Lorenzi et André Castelot) La caméra explore le temps à la Télévision française. Cette émission se poursuivra jusqu’en 1966. De 1969 à 1988, il donne, sur la deuxième chaîne de télévision, puis sur Antenne 2, puis sur TF1, "Alain Decaux raconte", émission devenue "Alain Decaux face à l’Histoire" où, chaque mois, seul à l’image pendant une heure, il traite d’un personnage ou d’un événement de l’Histoire.
Parallèlement, il poursuit la publication de ses ouvrages. Il fait représenter plusieurs pièces de théâtre et collabore à des films ainsi qu’à des disques – toujours sur des thèmes historiques.
Il est le premier président, élu au titre de la télévision, de la société des auteurs et compositeurs dramatiques.
De juin 1988 à mai 1991, il est ministre délégué, chargé de la Francophonie. De 1991 à 2000, il préside l’Association française d’action artistique, puis de 1998 à 2009 le Collège des conservateurs du domaine de Chantilly (Oise).

Alain Decaux est décédé à Paris le 27 mars 2016, inhumé au cimetière du Père-Lachaise. Son éloge a été prononcé à l'Académie de Versailles lors de l'assemblée générale du 11 juin 2016.


Oeuvres

Bibliographie

  • Louis XVII retrouvé, Perrin, 1947
  • Letizia. Napoléon et sa mère, Perrin, 1949
  • La Conspiration du général Mallet, Perrin, 1952
  • La Médaille militaire, Perrin, 1952
  • La Castiglione, Dame de Cœur de l’Europe, Amiot et Dumont, 1953 (réédité en 1964 à la Librairie Académique Perrin et en 1967 à la Bibliothèque du Club de la Femme)
  • De l’Atlantide à Mayerling, Perrin, 1954
  • La belle histoire de Versailles, Perrin, 1954
  • Les grandes heures de Versailles
  • Cet autre Aiglon, le Prince impérial, Perrin, 1957
  • L’Empire, l’amour et l’argent, Perrin, 1958
  • Les Heures brillantes de la Côte d’Azur, Perrin, 1964, réédité en livre de poche chez Presses Pocket en 1969, n° 708
  • Grands secrets, grandes énigmes, Perrin, 1966
  • Les Rosenberg ne doivent pas mourir, Perrin, 1968
  • Grandes aventures de l’Histoire, Perrin, 1968
  • Le Livre de la famille impériale, Perrin, 1969
  • Danton et Robespierre
  • Nouveaux dossiers secrets de l’Histoire
  • Histoire des Françaises, Perrin, 1972
  • Le Face à Face de l’Histoire, Perrin, 1977
  • Victor Hugo, Perrin, 1984- réédition 2011
  • Les Assassins, Perrin, 1986
  • Destins fabuleux, Perrin, 1987
  • La curieuse histoire du Vésinet préface du livre de Georges Poisson, 1987, réédité en 1998
  • Alain Decaux raconte l’Histoire de France aux enfants, Perrin, 1987 (réédité en 1995)
  • Alain Decaux raconte la Révolution française aux enfants, Perrin, 1988 (réédité en 2001)
  • Alain Decaux raconte Jésus aux enfants, Perrin, 1991
  • Le Tapis rouge, Perrin, 1992
  • Mille neuf cent quarante quatre, Perrin, 1993
  • Nouvelles histoires extraordinaires, 1994
  • Alain Decaux raconte la Bible aux enfants, Perrin, 1996
  • L’Abdication, Perrin, 1996
  • C’était le XXe siècle (4 tomes), Perrin et Pocket
    1. De la Belle Époque aux Années folles, 1996
    2. La Course à l’abîme, 1997
    3. La Guerre absolue, 1998
    4. De Staline à Kennedy, 1999
  • Jésus était son nom
  • Morts pour Vichy, Perrin, 2000
  • Chantilly et Noyon dans l’Histoire, préface du livre de Jean-Paul Besse, 2001
  • L’Avorton de Dieu. Une vie de Saint Paul, Perrin, 2002
  • Tous les personnages sont vrais, Perrin, 2005
  • La Révolution de la Croix : Néron et les chrétiens, Perrin, 2007
  • Coup d’état à l’Élysée, Perrin, 2008
    Dictionnaire amoureux d'Alexandre Dumas. Plon. 2010
    Fabuleux destins - neuf vies d'exception qui ont marqué l'histoire du monde, Perrin, 2015


Œuvres radiophoniques

1951-1997 - La Tribune de l’Histoire (en collaboration avec André Castelot et   Jean-Claude Colin-Simard, puis Jean-François Chiappe).

1961 - Les Grandes heures des châteaux de France (en collaboration avec Jean-François Chiappe).

1962 - Secrets d’État (en collaboration avec Jean-François Chiappe)

1964 - L’Heure de la chance (en collaboration avec André Castelot et Jean-François Chiappe).

1975-1976 - Histoire des Françaises.

Œuvres Télévisées

1956-1957 - Énigmes de l’Histoire (en collaboration avec Stellio Lorenzi et André Castelot).

1957-1966 - La caméra explore le temps (en collaboration avec Stellio Lorenzi et André Castelot)

1969-1981 - Alain Decaux raconte.

1981-1985 - L’Histoire en question.

1985-1987 - Le Dossier d’Alain Decaux.

1987-1988 - Alain Decaux face à l’Histoire.

1994 - Alain Decaux raconte le Débarquement et la Libération.

Œuvres cinématographiques

1962 - Climats, d’après André Maurois (réalisation de Stellio Lorenzi).

1967 - J’ai tué Raspoutine (réalisation de Robert Hossein).

1982 - Les Misérables, d’après Victor Hugo (réalisation de Robert Hossein).

 Œuvres enregistrées

1963 - La Révolution française (grand prix du disque).

1964 - Napoléon (grand prix du disque).

1985 - Victor Hugo.

Qui sommes-nous

Mentions légales    Contact