dyn_img/Bandeauqui-sommes-nous3.jpg

VACHEROT Etienne

(1809 - 1897)

Statut


Fonction(s) dans l'Académie




Fonction et/ou métier

Professeur de philosophie, directeur des études à l’Ecole normale, journaliste, conférencier, député. De l'Institut.


Décorations

chevalier de la Légion d'honneur (1844)


Biographie

Né à Torcenay près Langres (Haute-Marne) le 29 juillet 1809 ; décédé à Paris le 28 juillet 1897.

Entré à l'Ecole normale en 1827, il est professeur de philosophie à Cahors (1830) et Angers, avant d'être nommé suppléant à Versailles en 1833, puis professeur à Caen (1836) et Rouen (1837). Docteur ès lettres en 1836, il est appelé par Victor Cousin comme directeur des études à l'Ecole normale en 1838. puis édite les cours de son protecteur. Il perd son poste après le coup d'Etat du 2 décembre (il refuse de prêter serment) et subit des poursuites pour délit d'opinion.

Brièvement maire du 5e arrondissement de Paris en 1870 et pendant le siège de Paris, il siège ensuite à l'Assemblée nationale (1871), où il vote pour la liberté de l'enseigement ; il vote aussi en faveur de l'amendement Wallon.

Etienne Vacherot était le plus jeune des membres fondateurs de la Société des sciences morales de Versailles, et restera le dernier survivant des fondateurs, présent lors des manifestations du cinquantenaire de la Société le 13 juin 1884.

Membre de l’Académie des Sciences morales et politiques (1868, au siège de Victor Cousin).

Portrait gravé par La Fosse vers 1868 (Panthéon des Illustrations françaises)


Oeuvres

1836 - Théorie des premiers principes d’Aristote (thèse)

1846-1851  - Histoire critique de l’Ecole d’Alexandrie (3 vol.)

1858 - La métaphysique et la science (2 vol.)

1859 - Démocratie

1861 - Essais de philosophie critique

1868 - La religion

1870 - La science et la conscience

Il collabora au Dictionnaire des sciences philosophiques, d'Adolphe Franck (voir sa notice)

 

Qui sommes-nous

Mentions légales    Contact